Protocole de traitement contre le varroa

Apiculture varroa abeille USDA

Pour lutter contre le varroa l’apiculteur doit appliquer un ou deux traitements anti-varroa dans les ruches chaque année. Un premier traitement est réalisé en fin de saison apicole et un deuxième traitement est réalisé en hiver.

Les traitements doivent être réalisés avec un médicament autorisé pour l’usage dans les ruches, c’est-à-dire ayant obtenu une AMM pour l’espèce Abeille.

Les traitements de fin d'été

Il doit être réalisé par tous les apiculteurs, tous les ans, juste après la dernière récolte de miel et le plus tôt possible (août, début septembre) ; avec un médicament longue durée pour couvrir au moins un cycle de couvain.
Ce traitement est très important car il permet de faire diminuer le nombre de varroas au moment où la colonie est en danger. Il permet à la colonie d’élever des abeilles d’hiver en bonne santé qui garantiront le succès de l’hivernage et du redémarrage de la colonie au printemps.

picto attention   La population de varroa est forte en fin de saison apicole. La maladie peut apparaître d’un coup et compromettre le succès de l’hivernage. Traiter après le 15 septembre, c’est faire prendre un risque de mortalité hivernale aux colonies

 

Médicaments AMM utilisables en fin de miellée en PACA

Médicament (nom déposé)
Principe actif Utilisable en bio Durée d'action du traitement
APIVAR Amitraze Non 10 à 12 semaines
APISTAN (1 fois tous les 5 ans max !) Tau-fluvalinate Non 8 semaines
APILIFE VAR Thymol, camphre, levomenthol, huile essentielle d'eucalyptus Oui 3 à 4 semaines
API-BIOXAL Acide oxalique Oui -
THYMOVAR Thymol Oui 6 à 8 semaines
APIGUARD Thymol Oui 4 semaines
MAQS
Acide formique
Oui
2 semaines


Mode d’emploi : voir les fiches techniques "médicaments" ci-dessous.

Le traitement d'hiver

Il est réalisé avec les médicaments API-BIOXAL (acide oxalique) ou MAQS (acide formique), une seule fois par an, hors couvain.

  • Il est obligatoire en cas d’utilisation d’APILIFE VAR, THYMOVAR et APIGUARD en traitement d’été
  • Il est facultatif en cas d’utilisation d’APIVAR mais peut être conseillé si l’infestation est trop forte (d’après les mesures de terrain faites par votre GDSA)

Précautions à prendre pour la réussite du traitement

Traitez toutes les ruches d'un même rucher le même jour et avec le même médicament. Soyez particulièrement vigilant si vous utilisez APILIFE VAR, THYMOVAR ou APIGUARD: le risque de désertion si vous ne traitez pas avec le même produit ou le même jour est important.

 

Traiter tous les ruchers d'un même secteur sur une période de 2 semaines maximum pour éviter les réinfestations.

 

En cas de présence d'une rucher abandonné dans un rayon de 5 km autour du vôtre, signalez-le à votre GDSA.

En effet, les ruches abandonnées (non nourries, non traitées, non visitées) sont des réservoirs de maladies dont le varroa et la loque américaine. Ces colonies s'affaiblissent et sont régulièrement pillées par les abeilles des ruchers des alentours (dans un rayon de 5 km), ce qui entraine leur contamination.

 

 

 

Accès intranet



 

FRGDS PACA - 570 Avenue de la Libération - 04100 Manosque

Tel : 04 92 72 73 34  - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Conseil Régional Provence Alpes Cote d'Azur

 

 

© 2012 FRGDS

Provence Alpes Côte d'Azur